Sticky

    📢 Déconfinons les droits des sans-papiers :Contre le virus, la régularisation c’est maintenant ! Ce 4 mai marque le début d’un déconfinement progressif en Belgique. A cette occasion, nous – citoyen·ne·s, militant·e·s, associations, syndicats, coordination des sans-papiers et plateforme qui la soutient – manifesterons à notre manière afin d’alerter les pouvoirs publics sur la situation des oublié·e·s des mesures de protection contre le COVID-19. 📢 📆 Dès ce lundi 4 mai, exprimons notre soutien aux sans-papiers et exigeons que leur situation spécifique soit prise en compte par les pouvoirs publics en plaçant des banderoles et affiches à nos fenêtres et en manifestant sur les réseauxEn savoir plus…

    La crise du coronavirus accentue l’urgence de la libération immédiate de Georges Ibrahim Abdallah. Nous, organisations belges soussignées, nous nous joignons aux nombreux appels à la libération immédiate des détenus pour pouvoir faire face au COVID-19 dans les prisons[1].  Nous lançons un appel urgent à la libération de Georges Abdallah, militant communiste et anti-impérialiste libanais, le plus vieux prisonnier politique en Europe, détenu en France depuis plus de 35 ans. Georges Abdallah a vu sa peine de sûreté accomplie en 1999. Il est libérable depuis plus de 20 ans. Déjà, en 2012, le tribunal a donné un avis favorable à sa libération et le Liban, sonEn savoir plus…

    « La pauvreté est une réalité inadmissible dans un pays aussi riche que la Belgique. La pauvreté des enfants est d’abord celle des familles et résulte de politiques inégalitaires qui doivent être modifiées urgemment. Comment s’y prendre ? La Plateforme de Lutte contre la pauvreté des enfants et de leurs familles vous invite à en débattre avec les acteurs et actrices de la plateformes ainsi qu’avec les ministres (ou leur représentant·e) de l’Enfance et les Ministres-présidents de la Fédération Wallonie-Bruxelles et des Régions wallonne et bruxelloise sur les mesures qu’ils et elles mettront en place durant leur mandat. »En savoir plus…

    L’aménagement du territoire est un thème vaste et complexe que l’on laisse souvent aux experts. Ses enjeux sont pourtant nombreux pour les citoyens. Certains semblent évidents (emploi, mobilité, économie, évolution démographiques, …), d’autres moins (connaissance (localisation des universités), santé (hôpitaux, centres de santé), gouvernance, participation citoyenne, cohésion sociale, logement …). Souvent abordés sous l’angle prioritaire du développement économique, les débats sur l’aménagement du territoire occultent d’autres visions soucieuses du bien commun, des enjeux sociaux, de la nécessité de renforcer la cohésion sociale (lutte contre les exclusions, la pauvreté, etc.). Cette journée d’étude, organisée par le Mouvement Ouvrier Chrétien de Charleroi-Thuin et ses organisations, vise àEn savoir plus…

      Nous vivons aujourd’hui dans une société abîmée et une démocratie fragilisée. Il est temps de changer de cap. Et de proposer des alternatives solidaires! C’est le sens du memorandum du MOC en vue des élections régionales, fédérales et européennes de mai 2019. Le MOC a identifié 11 priorités qui se déclinent en autant de revendications qui ont été envoyées aux principaux partis politiques francophones de notre pays. Ces revendications sont à lire et télécharger ci-dessous. Bonne lecture.     00. Pour des alternatives solidaires Nous vivons aujourd’hui dans une société abîmée et une démocratie fragilisée. Il est temps de changer de cap. Et deEn savoir plus…